Tout comprendre sur les nouveaux plafonds de 2023 de la loi Pinel

Nouveaux plafonds de revenus pinel en 2023 pour réduire ses impots

La loi Pinel est un dispositif avantageux permettant aux contribuables de réduire leurs impôts en réalisant un investissement locatif dans l’immobilier neuf. Néanmoins, pour profiter de cet avantage fiscal mis en place par l’État en 2014, certaines conditions telle que les plafonds de ressources des locataires sont à prendre en compte. Vivre en France vous dévoile tout ce qu’il y a à savoir sur ce dispositif particulièrement avantageux et notamment les nouveaux plafonds de revenus Pinel en 2023.

plafonds de revenus Pinel 2023 : Les objectifs de la loi Pinel

La loi Pinel a pour objectif, d’une part, de minimiser la pénurie de location dans les zones avec une forte tension locative comme à Lyon, Paris, Bordeaux ou encore Lille, en rendant l’investissement immobilier attractif grâce à une forte réduction d’impôt.

D’autre part, il s’agit aussi de proposer des logements à un prix plus accessible que le marché local avec un plafonnement des loyers calculés selon différents critères. 

Ce dispositif concerne les investissements immobiliers effectués entre le 1er Septembre 2014 et le 31 Décembre 2024, dans des zones tendues ou dans les communes engagées dans leur redynamisation du marché de l’immobilier.

 


🏛 Découvrir nos appartements en location 🏛


Les avantages de la Loi Pinel

La loi Pinel présente de nombreux avantages, tant pour les propriétaires que les locataires. En effet, ce dispositif de défiscalisation permet aux contribuables de bénéficier d’une réduction d’impôts dès l’année de livraison du logement. En effet, il est important de savoir que l’avantage fiscal ne commence qu’à la livraison du projet et non lors de la signature de l’acte notarié.

La réduction d’impôt se calcule sur les frais d’acquisition du bien. Ceux-ci comporte le prix d’achat du bien, ainsi que les frais de notaires (s’élevant à 2,5% du prix d’achat si le logement est neuf).

Comme expliqué précédemment, les réductions fiscales des logements en Pinel ont été revu à la baisse. À noter que cet avantage fiscal sera une seconde fois réduit à partir de 2024 :

  • pour 6 ans d’engagement =>10,5 % en 2023 puis 9 % en 2024,
  • pour 9 ans d’engagement => 15 % en 2023 et 12 % en 2024,
  • pour 12 ans d’engagement => 17,5 % en 2023 et 14 % en 2024.

 

Seul le Pinel Plus, plus contraignant non seulement en termes de confort d’habitation mais aussi de respect des normes environnementales, permet désormais de profiter des taux initiaux, à savoir :

  • 12 % pour 6 ans de location,
  • 18 % pour 8 ans de location,
  • 21 % pour 12 ans de location.  
 

🏛 Tous les programmes immobiliers Pinel disponibles à Lyon 🏛


Plafonds de ressources Pinel pour réduire ses impôts à Lyon, Nantes, Angers, ...

 

plafonds de revenus Pinel 2023 : Les limites de la Loi Pinel

Pour profiter pleinement des avantages fiscaux du dispositif Pinel, le montant de l’investissement est plafonné à 300 000 € par an. Cela se limite à deux acquisitions annuelles. Le prix d’achat se plafonne également à 5 500 € par m².

Au regard de la loi sur le plafonnement des avantages fiscaux, la réduction liée au dispositif Pinel ne peut excéder 10 000€ sur l’impôt sur le revenu.

 

• Les nouveautés :

Une des nouveautés de la Loi Pinel est la possibilité de louer son bien à un membre de sa famille, ce qui était impossible jusqu’à présent.

Si le logement répond aux conditions imposées par le dispositif Pinel, le propriétaire est en droit de louer son logement à son entourage familial. Cependant, il est interdit de louer à un membre faisant partit du foyer fiscal.

Cette nouveauté a pour objectif de permettre aux propriétaires de se constituer un patrimoine immobilier. Il pourra en profiter à la fin de la période locative.

Au terme de cette période, le propriétaire pourra décider d’habiter dans le bien (en résidence principale ou secondaire). Il peut aussi vendre son bien pour bénéficier d’une plus-value à la revente. Enfin, il peut continuer la location pour s’assurer un revenu complémentaire.

 


🏛 Contactez l’agence Vivre en France 🏛


• Les conditions de la Loi Pinel :

Pour bénéficier du dispositif Pinel, des conditions sont à respecter.

Tout d’abord, l’achat doit s’effectuer sur un bâtiment d’habitation collectif (BHC). Cela signifie que seuls les bâtiments comportant au moins 2 appartements sont éligibles à ce dispositif.

Secondement, le bien acquit doit être neuf, ou vendu en l’état de futur achèvement (VEFA). Pour espérer en profiter avec un logement plus ancien, des travaux de réhabilitation et de rénovation devront être effectués. Le bien doit répondre aux normes énergétiques imposées par la loi Pinel.

De plus, si c’est un bien acheté sur plan, l’achèvement du logement doit intervenir dans les trente mois qui suivent la date de l’obtention du permis de construire.

Pour suivre, le logement doit respecter des normes énergétiques en répondant aux normes RE2020 et logement de basse consommation (BBC). Vous pouvez vous rendre sur notre article « Diagnostic de Performance Énergétique (DPE)» pour comprendre les critères d’élaboration du score de performance énergétique.

En outre, pour prétendre au dispositif Pinel, le logement doit se trouver dans une zone reconnue pour la tension de son marché locatif.

Pour finir, la mise en location est obligatoire durant les 6 premières années minimum. Cette location doit impérativement se faire en nu (non-meublée). En plus de ces conditions à respecter pour profiter du dispositif Pinel, des plafonds existent, tant sur les loyers qu’imposent les propriétaires que sur les revenues des locataires.

Quels sont les plafonds à respecter pour la mise en location de votre bien ?

 

Les Plafonds de loyer Pinel en 2023

Des plafonds Pinel s’imposent pour que le logement reste accessible à tous. Ces plafonds Pinel du loyer dépendent de plusieurs critères.

 

• Le zonage Pinel

En effet, cet avantage fiscal est exclusivement réservé aux biens construits dans des zones où la demande d’hébergement est supérieure à l’offre : C’est ce qu’on appelle les zones tendues. A chacune de ces zones ont étés attribués des prix au m2 correspondants au plafonnement de loyer.

Les plafonds par zone sont déterminés comme suit :

  • La zone A bis prévoit un prix de 17,62€/m²
  • La zone A correspond au prix de 13,09€/m²
  • Et enfin le prix de la zone B1 s’élève à 10,55€/m²

Ces zones correspondent aux villes suivantes :

La zone A bis comprend Paris et les 76 communes d’Île-de-France.

La zone A concerne 650 communes, dont Lyon, Marseille, Lille et Montpellier, de l’agglomération parisienne et de la Côte d’Azur ;

Et enfin la zone B1 regroupe 1 546 communes dont Nantes, Toulouse, Bordeaux, la grande couronne autour de Paris, de Corse, des départements d’outre-mer, et certaines communes onéreuses comme La Rochelle, Bayonne ou Annecy.

Des zones B2 et C1 étaient existantes, cependant, depuis le 1er janvier 2018, les opérations d’acquisition et de construction situées ces zones ne sont plus éligibles à la réduction fiscale.

 


🏛 Outil de simulation patrimonial gratuit en 2 minutes ! 🏛


Comprendre les avantages et inconvénients de la loi Pinel 2023

 

 

• La taille du logement Pinel

Après avoir défini la zone dans laquelle se trouve le logement, le loyer se détermine selon la taille du bien.

En effet, il faut commencer par calculer la surface pondérée du logement.

Pour cela, il suffit de prendre en compte la surface habitable et d’y ajouter 50% des surfaces annexes, comme le balcon ou un extérieur par exemple.

A cette surface pondérée doit être appliqué un coefficient multiplicateur. Ce dernier se calcul comme ci-après : 0,7+(19/ surface pondérée)

 

Exemple :

Si votre bien se situe à Lyon (zone A) et possède une surface habitable de 48m2 et un balcon de 4m2, le coefficient multiplicateur est le suivant : 0,7 + (19 / (48+(4/2)) = 1,08.

Puis, vous multiplier ce coefficient à la surface habitable pondérée et au plafond par mètre carré, soit : 50*13,09*1,08 = 706,86€.

Le loyer plafonné est alors de 706,86€ hors charges

 


🏛 Tous les programmes immobiliers Pinel disponibles en Savoie 🏛


Les plafonds de ressources Pinel

Le dispositif Pinel s’oriente vers l’écologie, avec des critères de performance énergétique importants. En outre, il a un intérêt social, puisque son objectif est aussi de loger des locataires dont les revenus ne dépassent pas un certain seuil, pour ainsi garantir un logement accessible pour tous.

Ainsi, la loi Pinel impose des plafonds de ressources loi Pinel pour les locataires. Ce plafond dépend de 2 critères :

  • La localisation du logement (scindé en 3 zones)
  • La composition du foyer (basée sur les revenus fiscaux du foyer)

 

• La localisation du logement

Le zonage est tout aussi déterminant dans la fixation du loyer que dans le plafond des ressources. En effet, tout comme le plafonnement des loyers, il y a 3 zones qui possèdent chacune des grilles tarifaires spécifiques.

Ces zones sont les mêmes que celles mentionnées ci-dessus pour le plafonnement de loyer.

De ce fait, 3 zones existent : A1, A et B1. Plus la zone est tendue, plus le plafond de ressources est élevé.

 

• La composition du foyer

En sus, la composition du foyer fiscal fait varier le plafond des ressources. En effet, le plafond évolue naturellement en fonction de ses habitants. Ainsi, le plafond de ressources sera plus élevé pour un couple que pour une personne seule, et croisse de manière proportionnelle si y a des personnes à charges.

Ainsi, les plafonds de ressources pour 2023 sont actés comme suit :

Plafonds de resources des locataires loi Pinel 2023

 

 

plafonds de revenus Pinel 2023 : Conclusion

La loi Pinel représente donc de nombreux avantages, tant pour les acquéreurs que pour les futurs locataires. Entre action sociale et environnementale, ce dispositif est plus actuel que jamais, et permet de minimiser les conséquences de la conjoncture actuelle sur le marché immobilier des zones tendues. Même si la Loi Pinel reste appréciée des acquéreurs et profitable aux locataires, ce dispositif tend progressivement à disparaître.

 

Vous souhaitez en savoir davantage sur l’investissement locatif avec la loi Pinel ?

Contactez-nous dès à présent !

 

Articles Similaires

louer son premier appartement pour un investissement locatif

Les 4 erreurs à éviter pour louer son premier appartement

Lorsque l’on souhaite louer son premier appartement et devenir propriétaire bailleur, il est important de connaître les erreurs courantes à éviter pour... Lire la suite

investissement locatif erreur a eviter

Les erreurs courantes à éviter lors de l’investissement immobilier locatif

L’investissement immobilier locatif peut être une excellente façon de générer des revenus supplémentaires et de constituer un patrimoine immobilier à forte valorisation... Lire la suite

Investissement locatif Nice pour louer son appartement en location courte duree

Peut-on louer son appartement en courte durée à Nice ?

Si vous souhaitez mettre en location saisonnière votre résidence principale  à Nice pour réaliser un investissement locatif, il ne faut pas que... Lire la suite

Rechercher

mars 2024

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31

avril 2024

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
0 Adultes
0 Enfants
Animaux
Taille
Prix
Équipements
Installations
Rechercher

mars 2024

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
0 Voyageurs

Comparer les annonces

Comparer

Comparez les expériences

Comparer